Le RLISS d’Érié St-Clair élargit l’accès aux services de soins à domicile et en milieu communautaire

Le Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) d’Érié St-Clair a le plaisir d’annoncer qu’il prévoit ouvrir une clinique de soins infirmiers sur le campus de Wallaceburg de l’Alliance Chatham-Kent pour la santé. Grâce à cette nouvelle clinique, de nombreux résidents de Wallaceburg et des environs auront accès à des soins plus près de leur domicile.

Le RLISS assure actuellement le fonctionnement à Chatham, Windsor et Sarnia de cliniques de soins infirmiers destinées aux patients recevant des soins à domicile et en milieu communautaire. La clinique de Wallaceburg, qui devrait ouvrir en avril 2018, fournira des services de soins infirmiers, dont des services de thérapie intraveineuse et des soins des plaies. À noter que cette clinique ne sera pas une clinique sans rendez-vous; elle est destinée aux patients des services de soins à domicile et en milieu communautaire du RLISS, qui s’y rendront sur rendez-vous.

En 2016-2017, le RLISS d’Érié St-Clair a desservi 39 474 patients recevant des soins à domicile et en milieu communautaire. Parmi ces patients, 5 484 ont reçu des soins à l’une ou l’autre des cliniques établies à Chatham, Windsor et Sarnia.

La nouvelle clinique desservira les patients vivant dans les régions de Kent Nord et de Lambton Sud, ce qui veut dire que certains des patients qui se rendent actuellement à la clinique de Chatham pour leur traitement pourront obtenir des soins plus près de chez eux, à Wallaceburg.

La clinique sera située au premier étage du bâtiment à l’emplacement de Wallaceburg, dans la partie réservée aux soins ambulatoires. On prévoit que, lorsque la clinique aura commencé à fonctionner, plus de 100 patients pourront y recevoir des soins.

CITATIONS

« L’intégration du système de santé est un volet clé de la Loi donnant la priorité aux patients, qui fait partie du plan du ministère de la Santé et des Soins de longue durée, et elle est l’une de nos grandes priorités. Cette initiative, menée de concert avec l’Alliance Chatham-Kent pour la santé, nous permet de rendre les services de soins à domicile et en milieu communautaire plus accessibles aux résidents de Wallaceburg et des environs, dans un milieu qu’ils connaissent et où ils se sentent à l’aise. »

Ralph Ganter, chef de la direction, Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) d’Érié St-Clair

« Le RLISS d’Érié St-Clair coordonne les soins à domicile et en milieu communautaire depuis environ six mois et il est déterminé à offrir des soins centrés sur les patients. En étendant nos services de soins infirmiers en clinique à Wallaceburg, nous rapprochons les soins du domicile des patients dans les régions de Kent Nord et de Lambton Sud, tout en travaillant à l’atteinte de nos objectifs qui sont d’améliorer l’expérience des patients et des familles et de créer des communautés en santé. » 

Cathy Kelly, vice-présidente, Soins à domicile et en milieu communautaire, Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) d’Érié St-Clair

« Nous sommes très heureux de nous associer au RLISS d’Érié St-Clair à l’emplacement de Wallaceburg. L’installation sur le campus de Wallaceburg d’une clinique pour les patients recevant des soins à domicile et en milieu communautaire permet de donner accès dans la communauté à des services pour lesquels il faudrait autrement se déplacer. La vision future pour l’emplacement de Wallaceburg est notamment qu’il ait des occasions de partager l’espace dont il dispose avec d’autres fournisseurs de services de santé. L’occasion de partager cet espace avec le RLISS pour offrir aux patients des services plus près de leur domicile est logique aujourd’hui et l’est aussi pour demain. »

Lori Marshall, présidente-directrice générale, Alliance Chatham-Kent pour la santé

« Cette annonce constitue une très bonne nouvelle pour le campus de Wallaceburg. Notre personnel médical croit dans les partenariats comme celui-ci, qui permettent aux patients et à la communauté d’accéder à des services près du domicile. Cette initiative illustre notre engagement envers le campus et la communauté. Nous nous réjouissons à la perspective de collaborer davantage à l’avenir. »

Dr Anthony Dixon, chef et directeur médical des services des urgences, Alliance Chatham-Kent pour la santé