L’Ontario accélère le traitement des douleurs à la hanche, au genou et dans la région lombaire

La province élargit un programme d’évaluation et de traitement des maladies des muscles et des os

L’Ontario élargit l’offre de cliniques d’accès rapide dans l’ensemble de la province pour aider les personnes ayant des douleurs à la hanche, au genou et dans la région lombaire à accéder plus rapidement à un traitement adéquat, à la suite d’un programme pilote fructueux.

Le RLISS d’Érié St-Clair a reçu 1,39 million de dollars de financement de base annuel pour des allocations qui appuient les activités opérationnelles permettant de soutenir la capacité et les activités des cliniques d’accès rapide dans son territoire. Ayant l’objectif de faire la plus grande différence possible avec chaque dollar, le RLISS d’Érié St-Clair est maintenant en train de déterminer où les fonds seront attribués dans la région.

Les nouvelles cliniques aideront les personnes présentant des douleurs des muscles ou des os à obtenir le traitement et les soins spécialisés dont elles ont besoin en réduisant les interventions médicales non nécessaires, notamment l’imagerie et la chirurgie. Les cliniques amélioreront également les temps d’attente grâce à un processus coordonné d’admission et de triage, ce qui permettra aux patients d’accéder plus rapidement aux bonnes options d’éducation et de traitement, ce qui pourrait inclure l’aiguillage vers des solutions de rechange éprouvées, comme la physiothérapie et les traitements chiropratiques, permettant ainsi d’éviter les interventions chirurgicales et les médicaments antidouleur.

Les patients seront dirigés vers les cliniques d’accès rapide par leur médecin de famille, où ils seront vus et recevront une évaluation dans un délai de quatre semaines. Les experts cliniques conviennent que des innovations comme celle-ci créent un système de santé plus durable. Ces innovations ne représentent qu’une des façons dont l’Ontario agit comme chef de file dans les soins de santé publics au Canada.

Le plan de l’Ontario pour continuer à mettre sur pied une société juste et créer des possibilités en cette période de transformation rapide de l’économie comprend un salaire minimum supérieur et l’amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d’étudiants, un accès plus facile à des services abordables de garde d’enfants, ainsi que la gratuité des médicaments sur ordonnance pour les jeunes de 25 ans et moins, ce qui représente la plus grande bonification de l’assurance-santé en une génération.

CITATIONS

« Les douleurs musculosquelettiques peuvent être invalidantes et nuire à la qualité de vie d’une personne. C’est pourquoi l’Ontario investit dans un système d’admission centralisé pour faire en sorte que les personnes qui souffrent de douleurs à la hanche, au genou ou dans la région lombaire puissent accéder à des évaluations et à des options de traitement plus rapidement et plus près de chez elles. »
— Dr Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Nous savons qu’à mesure que nos résidents vieillissent, ils auront plus de problèmes de dos, de l’arthrite, de la douleur aux hanches et aux genoux et de la douleur causée par des blessures. L’investissement du RLISS dans les soins musculosquelettiques fait en sorte que nous aidons plus de gens dans nos communautés à accéder aux bons traitements en temps opportun et plus près de chez eux. »
-Ralph Ganter, directeur général, RLISS d’Érié St-Clair

FAITS EN BREF

  • En plus d’effectuer un investissement de 1,39 million de dollars, le RLISS d’Érié St-Clair reçoit aussi un financement unique lui permettant de faire en sorte que le financement pour les soins musculosquelettiques permet de déployer des efforts sur le plan local.
    • 2017-2018 : jusqu’à 64 909 $
    • 2018-2019 : jusqu’à 129 567 $
    • 2019-2020 : jusqu’à 63 551 $
  • L’Ontario investit plus de 37 millions de dollars au cours des trois prochaines années, dont 17 millions de dollars en 2017-2018, afin de développer des cliniques d’accès rapide afin que les patients avec des troubles musculosquelettiques puissent avoir accès plus rapidement aux bons soins.
  • Cet investissement fait partie d’un engagement plus important de 245 millions de dollars sur trois ans du budget 2017 afin de réduire les temps d’attente et d’améliorer le processus d’aiguillage pour le traitement de la lombalgie et d’autres troubles.
  • Les cliniques d’accès rapide se fondent sur des modèles existants, comme le programme pilote pour les douleurs de la région lombaire Interprofessional Spine Assessment and Education Clinics, lancé en novembre 2012. Ce programme a aidé plus de 6 500 personnes et maintient un taux de satisfaction de 99 pour cent parmi les patients et de 97 pour cent parmi les fournisseurs de soins primaires.
  • Un adulte sur trois présente des troubles musculosquelettiques, des troubles qui affectent les os, les muscles, les tendons, les ligaments, les articulations et les tissus conjonctifs et qui rendent la réalisation des activités quotidiennes plus difficile.
  • Les médecins de famille peuvent aiguiller des patients vers une clinique d’évaluation rapide pour une évaluation, de l’éducation et des recommandations de traitement faites par un physiothérapeute ou un chiropraticien offertes à l’intérieur d’un délai de quatre semaines.